skip to content »

ik-kem.ru

Live chat apple sexe

Live chat apple sexe-16

Elle perd de plus en plus la mémoire, mais à part ça, ça va… Je n’arrive pas du tout à me rappeler le nom de ce médicament… Ici, il faut bien rigoler un peu, vous savez, sinon… Non, malheureusement, pour les pertes de mémoire, il n’existe aujourd’hui aucun remède…

Live chat apple sexe-23Live chat apple sexe-76

Sandy – Mais tu as assisté à notre mariage, maman ! Sandy – Tiens je t’ai apporté une boîte de pâtes de fruits. Louise – C’est toujours les meilleurs qui partent les premiers… Je n’aurais pas parié que ce serait elle qui nous quitterait en premier. Louise – Tant que vous ne pariez pas que je serai la prochaine sur la liste… Puisque ce n’est pas vous, dans la chambre mortuaire, ça me laisse encore une chance… Jack – Et cette boîte, vous ne vous souvenez plus où vous l’avez cachée ?

Sandy – Tu les as peut-être enterrés quelque part dans le jardin ? Jack Gunter – Bonjour Berthe, alors comment ça va aujourd’hui ? Gunter – Ah, mais je vois qu’on est allé chez le coiffeur pour le réveillon !

Jack – Et pour la mémoire, vous n’avez pas quelque chose de… Gunter – Pour la mémoire, voyons voir, j’essaie de me souvenir… Une longue maladie dégénérative dont hélas nous souffrons tous dès notre naissance… Thelma – Alors Louise, vous n’êtes pas encore morte ?

Thelma arrive, marchant avec difficulté, agrippée d’une main au portique à roulettes de sa perfusion, et tenant de l’autre un ordinateur portable. Thelma – Avec un peu de chance, vous partirez avant moi…

Angela – Allez, un petit verre pour Noël, ça ne peut pas faire de mal ! Alors Tata, tu as réfléchi à ce qu’on s’était dit la dernière fois ? Louise – Ce n’est pas l’Abbé Pierre, c’est le Docteur Müller ! Une fondation qui s’occupe des orphelins qui n’ont pas de parents…

Louise parvient enfin à extraire de l’enveloppe un papier. Louise – Je ne sais pas si c’est très raisonnable ? Louise – Tu peux me passer mon châle, s’il te plaît ? Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée de tout laisser à l’Abbé Pierre…

Angela – Désolée, mais je n’ai vraiment pas le temps…